Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Centre Interdisciplinaire de Recherche sur les Patrimoines en Lettres et Langues


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Conférence Sophie Tonolo

    Conférence Sophie Tonolo

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Conférence Sophie Tonolo

    Le 15 novembre 2019

    Dans le cadre du séminaire « Grammaire & dictionnaires »

    le vendredi 15 novembre à 14h, aura lieu une CONFÉRENCE DE SOPHIE TONOLO

    L’horizon de la grammaire dans le Dictionnaire de l’Académie française :
    un enjeu marginal ou une dimension intégrée ?

        Au moment de sa création, en 1635, l’Académie française se voit confier la confection de quatre ouvrages : un dictionnaire, une grammaire, une poétique et une rhétorique.  Un siècle plus tard, en dépit des efforts de certains de ses membres, la confection d’une grammaire constituée n’est plus qu’un horizon toujours repoussé. Entretemps, la grammaire a trouvé une place marginale dans le projet académique sous la forme de Remarques ou observations publiées séparément dans la tradition de Vaugelas et de ses continuateurs, par exemple par son secrétaire perpétuel Tallemant, et surtout sous la forme d’un principe, certes de portée limitée mais indéniablement ingénieux, formulé dans la préface du premier Dictionnaire, en 1694 : la « grammaire par l’exemple ». Il s’agit d’illustrer de façon didactique les différents emplois du mot dans la phrase à travers les exemples qui suivent la glose de la définition : ainsi la grammaire se ferait dans le corps du dictionnaire et ainsi serait illustré « l’art qui enseigne à parler et écrire correctement » (article Grammaire, première édition).  Il est remarquable que cette définition du mot « grammaire » ne varie pas jusqu’à la 8e édition du Dictionnaire, en 1932-35, où elle intègre ce qui constituait jusque-là le premier exemple : « ensemble des règles d’une langue ».  Il faut attendre l’édition actuelle pour que le mot prenne une acception plus technique et précise(« Science qui a pour objet l'étude systématique des éléments constitutifs d'une langue, comprenant notamment la phonétique, l'orthographe, la morphologie, la syntaxe ») et renvoie à une discipline, elle-même divisée en catégories (« grammaire historique », « grammaire descriptive », « grammaire normative », « grammaire comparée »), ou en courants idéologiques (« grammaire structurale », « grammaire générative »). Cette évolution est symptomatique d’une transformation à l’œuvre au sein de l’outil qu’est le dictionnaire. En effet, la grammaire, dans la 9e édition, devient une dimension renforcée et intégrée.  Tout en restant accessibles au grand public, dans la perspective pédagogique qui est celle de l’Académie depuis sa création, les remarques et observations d’ordre grammatical sont plus nombreuses et élaborées selon un modèle plus rigoureux et scientifique, passés par la théorisation de la matière.  De nombreuses recommandations d’usage, notées en gras, sont ajoutées pour guider le locuteur dans l’application des règles. Le procédé de « grammaire par l’exemple » est systématisé. Les articles de mots grammaticaux proposent un plan combinant approche sémantique et approche syntaxique.  Enfin, la tradition des remarques en marge des travaux lexicographiques est reprise et amplifiée par les rubriques « Questions de langue » et « Dire, ne pas dire » du site de l’Académie, qui offrent à tous ceux qui pratiquent la langue française un discours grammatical impromptu, accessible et  individualisé. 

    Sophie Tonolo

     (Service du Dictionnaire de l’Académie française)

    14h-15h30, Maison de la Recherche Germaine Tillion, salle Julien Gracq, entrée libre

    Télécharger le fichier «AF-grammaire et dictionnaire.pdf» (224.5 KB)

    Contacts : Jean-François Bianco et Pauline Bruley